DEMAIN LA BASILIQUE

ASSOCIATION POUR LA SAUVEGARDE DE LA BASILIQUE NOTRE-DAME DE BONSECOURS

Histoire

Histoire

Sur le mont Thuringe existe une très ancienne tradition de dévotion à Marie. Dès le XIème siècle, une chapelle est dédiée à la Vierge que l’on vient honorer sous le nom de «Notre Dame du Bon Secours ».

Cette chapelle deviendra église et paroisse au XIIIème siècle.

Les bateliers de Seine aimaient particulièrement s’y rendre en pèlerinage, c’est pourquoi il y avait dans la nef nombre de maquettes de bateaux suspendues en ex-voto.

On mentionne un pèlerinage de 50 000 personnes en 1552.

L’édifice subit beaucoup de modifications au cours des siècles, ainsi que de nombreuses destructions dues aux guerres de religion. A noter que, ruinée par la Révolution de 1789, elle conserve cependant sa pièce la plus importante et la plus vénérée : la statue de Notre-Dame de Bonsecours, œuvre anonyme en bois polychrome du XVIème siècle.

C’est en 1838 que l’abbé Godefroy fut chargé du projet de construction de l’église actuelle.

De nombreux évêchés de France et d’outre-mer, ainsi que ceux d’Antioche, de Babylone et d’Ispahan ont contribué, grâce à leurs dons, au financement de la construction.

La première pierre fut posée le 4 mai 1840 par le cardinal-prince de Croÿ. La première messe, célébrée le 15 août 1842, rassembla 20 000 fidèles des quatorze paroisses de Rouen.

Le privilège du «couronnement » fut accordé en 1870 par le pape Pie IX et le pape Benoît XV lui donne le titre de basilique mineure en 1919.

En 1977 a lieu l’inscription de la basilique à l’inventaire des monuments historiques. Le 24 août 2004 la Basilique est classée monument historique.

Vous pouvez voir aussi :

TRÉSORS EN DANGER

ÉTAT DES LIEUX

-

Les commentaires sont fermés.