Tout reste à faire !

Et en premier lieu, faire un état des lieux exhaustif par des professionnels, permettant de bâtir un échéancier des travaux à effectuer avec une évaluation des coûts.

La DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) devrait intervenir rapidement pour faire cette évaluation.